L’Hôpital Sainte Anne

L’Hôpital Sainte-Anne demeure entièrement opérationnel et continue d’offrir des soins de santé de haute qualité et innovateurs à nos vétérans traditionnels des Forces armées canadiennes qui sont hospitalisés ainsi qu’à ceux et celles qui nécessiteront une hospitalisation dans l’avenir. L’Hôpital continue également d’offrir des services de santé aux vétérans plus jeunes qui ne nécessitent pas d’hospitalisation à long-terme mais plutôt des services spécialisés de soins de santé mentale pour des traumatismes de stress opérationnel par l’entremise des cliniques externes et des programmes de réhabilitation.

Services offerts aux « vétérans traditionnels » qui avancent en âge :

• L’Hôpital Sainte-Anne a une capacité de 446 lits pour des hospitalisations gériatriques de soins de longue-durée. Chacun de ces lits est dans une chambre privée et nouvellement rénovée. De ce nombre, 116 lits sont situés dans le Pavillon du souvenir spécialisé en soins psycho-gériatriques (démence). L’Hôpital offre également des services de maintien à domicile aux vétérans âgés de la communauté par l’entremise de son programme du Centre de jour Liaison;

• Suite à la modernisation de l’hôpital, qui a été finalisée en 2009, il y a eu un ralentissement dans le nombre de demandes d’hospitalisation par des vétérans traditionnels admissibles de la Seconde Guerre mondiale et de la Guerre de Corée, dont l’âge moyen dépasse les 92 ans.

Services offerts aux vétérans contemporains :

• Entre 200 et 300 vétérans contemporains reçoivent des soins de santé de l’Hôpital Sainte-Anne pour des traumatismes de stress opérationnel incluant le syndrome de stress post-traumatique. Ils reçoivent ces services spécialisés par l’entremise d’une clinique externe pour des problèmes de santé mentale, d’une clinique de gestion de la douleur et des programmes de réadaptation incluant une Clinique résidentielle unique au Canada.

Visitez la page de l’Hôpital Sainte-Anne pour de plus amples informations.


Le transfert de l’Hôpital Sainte-Anne
au gouvernement du Québec

EN BREF

Depuis 97 ans maintenant, l’Hôpital Sainte-Anne a pour mission de servir les vétérans et de leur offrir des soins de la plus haute qualité. Cet établissement constitue, pour la communauté comme pour le pays, un symbole de reconnaissance de leur contribution à la nation. Sachez qu’il maintiendra fièrement ce rôle dans le futur, quelle que soit la juridiction dont il relève.

PRÉSENTEMENT

• Les vétérans continuent de recevoir des soins de santé de qualité de l’Hôpital Sainte-Anne.

• Les vétérans de la Seconde Guerre mondiale et de la Guerre de Corée continuent d’être admis pour des services d’hospitalisation à l’Hôpital Sainte-Anne.

• Les vétérans contemporains de missions de maintien de la paix et d’opérations internationales ayant servi dans des pays tels que la Bosnie, le Rwanda, l’Afghanistan et tant d’autres continuent de recevoir des services de santé spécialisés pour des traumatismes de stress opérationnel.

• Les vétérans contemporains ont toujours accès aux services d’hospitalisation de stabilisation à court-terme ainsi qu’aux programmes de réadaptation résidentielle.

La Fondation de l’Hôpital Sainte-Anne continue d’être un partenaire important et essentiel pour soutenir la qualité des services offerts aux vétérans qui reçoivent des services de l’Hôpital Sainte-Anne.

La Fondation de l’Hôpital Sainte-Anne continue d’avoir besoin du soutien financier de ses donateurs et de la communauté afin de poursuivre sa mission.

À QUOI S’ATTENDRE POUR L’AVENIR

• Le processus de transfert de l’Hôpital au gouvernement du Québec pourrait prendre plusieurs années.

• L’admission éventuelle de civils dans des lits inoccupés par des vétérans servirait à combler un besoin criant pour des lits de soins de longue-durée pour notre population vieillissante de la communauté.

• Avec le vieillissement de la population des vétérans traditionnels de la Seconde Guerre mondiale et de la Guerre de Corée, le nombre de demandes d’hospitalisation pour ces vétérans diminuera rapidement au cours des prochaines années, ce qui aura pour conséquence de laisser encore plus de lits inoccupés.

• Le processus de transfert de l’Hôpital bénéficiera à la fois aux vétérans et aux résidents de la communauté et assurera que l’Hôpital demeure un chef de file en soins gériatriques ainsi que dans les autres domaines d’expertise qu’il a développés au fil des années.

• Le gouvernement du Canada aura comme principale priorité de s’assurer que les vétérans continuent d’avoir un accès prioritaire à l’Hôpital Sainte-Anne et qu’ils continuent de recevoir les excellents soins auxquels ils ont droit et qu’ils méritent, et ce, dans la langue officielle de leur choix, maintenant et lorsque le transfert sera complété. Le gouvernement du Canada continuera de soutenir le haut niveau de soins de santé offerts aux vétérans et assurera les ressources nécessaires à cette fin.

• Les vétérans hospitalisés continueront de bénéficier de la même qualité de soins de santé qu’ils ont toujours reçus au fil des années. Ces services incluent l’hospitalisation pour les vétérans traditionnels de la Seconde Guerre mondiale et de la Guerre de Corée, les services spécialisés offerts en cliniques externes pour les vétérans contemporains qui souffrent de traumatismes de stress opérationnel ainsi que les services d’hospitalisation de stabilisation à court-terme et des programmes de réadaptation résidentielle.

• Les vétérans à travers le pays continueront de recevoir des soins de santé de haute qualité offerts soit par Anciens Combattants Canada ou par des fournisseurs provinciaux ou privés, à la demande d’Anciens Combattants Canada.

L’AVENIR DE LA FONDATION

La Fondation de l’Hôpital Sainte-Anne continuera de soutenir le bien-être des vétérans de l’Hôpital Sainte-Anne et accueille de façon positive le défi de soutenir une nouvelle clientèle de notre communauté qui éventuellement, recevra des services d’hospitalisation et autres services de santé de l’Hôpital Sainte-Anne.

• La Fondation continuera de soutenir l’Hôpital Sainte-Anne et ses champs d’expertise uniques tel que la « psycho-gériatrie » et « les traumatismes de stress opérationnel » en finançant le développement de nouvelles technologies et la recherche qui mènent à un plus haut niveau des soins de santé pour nos vétérans et tous les canadiens.

• La Fondation comptera toujours sur le support de ses donateurs traditionnels afin d‘offrir une meilleure qualité de vie aux vétérans de l’Hôpital Sainte-Anne.

• La Fondation comptera également sur la contribution financière de la communauté afin de réaliser sa mission élargie qui comprendra le soutien des soins et services pour sa nouvelle clientèle ajoutée de civils qui seront hospitalisés et qui recevront des services des cliniques externes.