Transfert

Ce que nos donateurs doivent savoir concernant le transfert de l’Hôpital Sainte-Anne au gouvernement du Québec, et comment ceci bénéficiera nos vétérans, la Fondation et la communauté

Nos vétérans auront toujours leur place à l’Hôpital Sainte-Anne, malgré un transfert de juridiction de l’établissement.

Le processus d’admission et la prestation de services de santé pour nos vétérans admissibles se poursuivront pour répondre à leurs besoins actuels et futurs. Tant et aussi longtemps que les vétérans traditionnels admissibles requerront des soins de longue-durée, il y aura une place pour eux à l’Hôpital Sainte-Anne.

Vous pouvez être assurés que vos dons continueront à être utilisés pour répondre aux besoins de nos vétérans.

Notre Fondation est une œuvre de charité entièrement indépendante de l’Hôpital et des gouvernements du Canada et du Québec, et il n’y aura pas de changement dans notre détermination et dans notre manière de soutenir nos vétérans.

Le but premier de notre Fondation a toujours été, et sera toujours d’aider nos vétérans canadiens, ces hommes et ces femmes qui se sont dévoués pour notre liberté et pour rétablir la paix dans le monde. Les dons que nous recevons continueront à être utilisés par la Fondation pour répondre aux besoins de santé et améliorer la qualité de vie de nos vétérans, jeunes et moins jeunes, avant, pendant et après le transfert.

Comprendre les raisons de cette transformation

À long-terme, le transfert de l’Hôpital Sainte-Anne bénéficiera aux vétérans, à l’Hôpital et aux résidents du Québec. La demande en lits de soin de longue-durée pour les vétérans traditionnels de la Deuxième Guerre mondiale et de la Guerre de Corée étant en déclin à l’Hôpital Sainte-Anne, le transfert de celui-ci au gouvernement du Québec permettra de maintenir et de maximiser l’expertise gériatrique et psycho-gériatrique de l’Hôpital, tout en mettant des lits supplémentaires à la disposition des Québécois et des Québécoises de la région de l’Ouest de l’Île de Montréal et de la Montérégie. De plus, ces résidents pourraient aussi inclure des épouses de nos vétérans ainsi que des vétérans qui ne sont pas admissibles aux services d’hospitalisation selon les critères du ministère des Anciens Combattants.

L’Hôpital Sainte-Anne-de-Bellevue deviendra un centre de gériatrie de haut niveau

L’Hôpital Sainte-Anne est reconnu mondialement pour son expertise en gériatrie et en santé mentale. C’est pourquoi nous allons dévélopper un modèle de gouvernance unique, en collaboration avec l’Université McGill, le personnel de l’Hôpital et l’Agence de la Santé et des Services Sociaux de Montréal, qui consistera en un centre de gériatrie de haut niveau.

Nos vétérans de la nouvelle génération

Tous nos vétérans, incluant les vétérans de la nouvelle génération qui bénéficient de services de cliniques externes et de la clinique résidentielle en santé mentale pour les traumatismes liés au stress opérationnel, continueront à recevoir des soins exceptionnels au sein de ce centre d’excellence à la fine de pointe de l’innovation clinique.